Solidarité avec de jeunes picards

Thème: 
Thème: 

Solidarité avec de jeunes picards

Plusieurs sociétés et institutions hongroises ont accepté de rencontrer 5 jeunes picards venus à Budapest la semaine dernière dans le cadre d'un séjour de « découverte des métiers » organisé par la Mission Locale de la Picardie Maritime (MLPM) et l'association Initiatives France-Hongrie (INFH).Cette action s'inscrit dans le cadre de l'excellente coopérations que mène INFH depuis 2009  avec la MLPM et qui a pour mission d'accompagner des jeunes entre 16 et 25 ans dans leur parcours d'insertion professionnelle.

Ces deux institutions, la 1ère représentée par Mélanie Duhamel et Camille Teixeira, la 2ème par José Osete, ont ainsi permis à 5 jeunes abbevillois de découvrir Budapest et la Hongrie. Un séjour s'inscrivant dans un parcours d'insertion professionnelle. Les objectifs étaient de leur faire présenter des métiers, leur donner envie d'entreprendre, en France comme à l'étranger, en rencontrant des Français et Hongrois qui ont pu leur transmettre leurs expériences.

La première rencontre à la Chambre de Commerce et d'Industrie France-Hongrie, animée par Miklos Marothy, président, Agnes Ducrot, directrice, et Jacques Peyrusaubes, conseiller du commerce extérieur français, fut une initiation à la Hongrie d'aujourd'hui. Une présentation des activités de la Chambre, suivie d'échanges, a conclu cet entretien.

 

Une visite de la boulangerie « Pipacs Pékség » leur a permis de découvrir une remarquable initiative de jeunes hongrois francophones qui ont monté une boulangerie bio. Adam Fülöp, artisan boulanger bio, a présenté la démarche et les intentions. "Après une formation en France, nous avons créé cette boulangerie avec le projet de monter une filière complète de pain bio".

L'entretien avec Zahir Zidelkhir, directeur technique chez Auchan Hongrie, au cours de la visite du magasin de Budaörs, a également été très instructif. Occasion de découvrir les particularités du métier du commerce de détail en Hongrie.

Deux autres entretiens avec Rodolphe Rodet (Croque Bourgogne) et Philippe Gallicé (Café Vian) ont permis de présenter diverses expériences réussies tout en soulignant les difficultés rencontrées.

Ce séjour a été particulièrement apprécié par ce groupe car, au-delà des diverses présentations et expériences, les intervenants leur ont transmis de nombreux et précieux conseils pouvant être retenus tant en France qu'à l'étranger. Les intervenant ont aussi su transmettre à ces jeunes leur volonté d'entreprendre et nul doute que ce message aura été très bien reçu.

Grâce à la qualité des intervenants et à l'organisation de ce séjour, il s'avère que les 5 jeunes picards souhaitent revenir en Hongrie à titre privé et, pourquoi pas, porteurs d'un projet professionnel. Une belle opération financée par des fonds européens.

 

Mots-clés: 
Mots-clés: 

Vous devez vous connecter pour pouvoir lire l'intégralité de cet article.

Se connecter